Côte de la Vanille

Album Côte de la Vanille

Les 3 baies3baies

Montagne d'Ambreambre

Hôtel PangalaneHôtel Pangalane

Hôtel Vanivola Sainte MarieVanivola

cote vanilleJ1 – DIEGO SUAREZ

Bienvenue, Tongasoa à Diègo Suarez. Une fois arrivés à Diègo Suarez, vous sentirez l’air des vacances et de la découverte qui souffle sur vous. A l’instant où notre équipe vous aura accueillis et pris en charge, sa devise est de faire de votre voyage sur la côte de la vanille, un rêve réel de découvertes dont images, émotions, sensations et couleurs enrichiront désormais votre vécu.
Vous avez choisi ce circuit mais sachez que nous pouvons toujours vous offrir un circuit sur mesure, adapté à vos desiderata.
Après votre transfert et votre installation à l’hôtel, en fonction du temps disponible, vous commencerez votre périple par un petit tour dans la ville de Diègo Suarez. Vous aurez ainsi l’opportunité de découvrir le port, le bassin de Radoub, les anciens quartiers militaires français, le marché…autant de curiosités, autant de couleurs, de senteurs qui vous familiariseront un peu mieux avec le sol et les hommes. Diègo Suarez, devenu actuellement Antseranana, tient son nom de deux amiraux : de Diègo Diaz, le premier européen à découvrir Madagascar en 1500 et de Fernan Soarez qui conduisit une vague d’invasion portugaise en 1506. La population de Diègo Suarez qui compte des Arabes, des créoles, des Indiens et où le métissage s’avère fréquent, est très cosmopolite. La rue présente un kaléidoscope de visages différents avec quelque part, un certain air de famille.

J2 – DIEGO SUAREZ – 3BAIES – DIEGO SUAREZ

Direction : les Trois Baies. Le transfert se fait en véhicule 4X4 jusqu’à la baie des Sakalava en passant par le fameux « Pain de Sucre », ou Nosy Lonjo.
Votre guide touristique vous racontera l’histoire de ce célèbre « Pain de Sucre » ou « Nosy Lonjo », symbole de la ville de Diégo Suarez, aussitôt que vous l’apercevrez. Cet îlot a sûrement beaucoup d’histoires à raconter, ne serait-ce que celles des marins qui y auraient échouer…Elle reste le théâtre de plusieurs cérémonies traditionnelles quoique son accès soit tout simplement difficile.
La balade se poursuit le long des Trois Baies : la Baie des Sakalava, la Baie des Pigeons et la Baie des Dunes. Bordées de plages paradisiaques, les Trois Baies constituent un véritable écrin de beauté dans cette partie de l’Océan Indien. Tout ici est d’une telle beauté qu’il est difficile de détourner le regard de la limpidité des eaux allant du bleu à l’éclat de miroir.
La visite du phare et des anciennes installations militaires françaises Orangea vous permettront de faire une brève incursion dans l’histoire de cette région nord de Madagascar, question d’améliorer vos connaissances ou d’avoir des images plus concrètes sur ce que vous aurez pu apprendre.
Un pique nique agrémentera la pause déjeuner avant l’étape suivante : la magnifique baie où se lotit le pittoresque village de pêcheurs de Ramena à 20km de Diègo Suarez. L’après-midi est un après midi de liberté sous le signe de la détente. Baignades et farniente seront au rendez-vous. En fin d’après midi, il sera temps de rejoindre Diègo Suarez où vous passerez la nuit à l’hôtel.

J3 – DIEGO SUAREZ – RAMENA – DIEGO SUAREZ ( MER D’EMERAUDE)

Tôt le matin, en route pour le village de Ramena où se trouve l’embarcadère pour la mer d’Emeraude. La journée est placée sous le signe de la détente et du farniente. Elle commence par la présentation de l’équipage en vue d’une excursion en pirogue sur la mer d’émeraude, immense lagon aux couleurs tantôt bleu turquoise tantôt vert émeraude aux plages paradisiaques.
Les saveurs de la mer figurent sûrement au menu du jour du déjeuner pique-nique concocté par les piroguiers. D’autres activités de détente sont au programme : il est en effet possible sur la mer émeraude de faire du Kite surf.
Quand le jour tombera sur la plage, il sera alors temps de retrouver Diègo Suarez. Vous passerez la nuit dans le même hôtel.

J4 – DIEGO SUAREZ – MONTAGNE D’AMBRE – JOFFRE VILLE

Au programme de cette journée, le parc national de la Montagne d’Ambre. Pour y accéder, le voyage se fait en véhicule 4X4. Le parc se trouve à une quarantaine de kilomètres de Diègo Suarez.
En empruntant la voie des Mille arbres, vous pénétrerez dans un jardin tropical unique, une forêt primaire humide, que plusieurs torrents et cascades sacrées arrosent à divers endroits. La faune est elle aussi tropicale. Sept espèces de lémuriens sur les 70 espèces que compte Madagascar, s’y côtoient. Cinq espèces aiment le jour et sont donc diurnes et deux espèces préfèrent la nuit. Au hasard de la promenade, vous rencontrerez des oiseaux –il y en a plus de 75 espèces- et des reptiles dont le plus petit caméléon au monde, le Brookesia tuberculé. La flore est typique des forêts tropicales humides de Madagascar. Férus de botanique ou pas, vous serez agréablement surpris par cet univers verdoyant d’orchidées, de palmiers, de ficus…
Direction Joffreville. Après votre installation à l’hôtel, la visite de la ville s’impose. Joffreville tire son nom de Joseph Joffre, militaire français en charge de cette région nord de Madagascar sous la colonisation. Créée en 1903, Joffreville a des maisons dont l’architecture a gardé les vestiges de son passé colonial. Lieu de villégiature à l’époque, elle permet aussi d’accéder à la montagne d’Ambre.
A la fin de cette journée assez sportive, vous serez contents de retrouver le confort de votre chambre d’hôtel.

J5 – JOFFRE VILLE – TSINGY ROUGE – ANKARANA

Direction : le village de Mahamasina, lové à l’entrée du parc national d’Ankarana. Le transfert se fait en véhicule 4x4 en raison du mauvais état de la route. Le trajet dure 5 heures. L’avantage : on a tout loisir à contempler le paysage.
Cap maintenant sur les Tsingy Rouges de l’Irondro. Les tsingy rouges se distinguent par leur forme plus arrondie. Née de la rencontre de l’eau de pluie et d’une roche compacte, le tsingy rouge est le résultat de l’érosion de ce massif de grès-marneux. Le sable rouge qui se trouvait en surface s’est mélangé au grès-marneux pour imprégner le tsingy des différentes teintes de rouge qui lui ont valu son nom. Ces tsingy s’avèrent fragiles mais vous aurez le loisir de les contempler notamment le grand et le petit tsingy rouges, de même que le Canyon. Leurs silhouettes ocres se dressant devant vous majestueuses et austères, donnent des tsingy rouges la vision d’un paysage d’exception, d’un monde irréel.
Direction ensuite le Lac sacré d’Antanavo peuplé de crocodiles. La légende raconte qu’un voyageur qui passait par là a demandé de l’eau aux habitants du village qui ont refusé de lui en donner. Il a alors maudit le village qui s’est transformé en lac tandis que les habitants ont été réincarnés en crocodiles. Des zébus y sont souvent sacrifiés en guise d’offrande aux crocodiles mais aussi pour les nourrir.
Votre guide touristique vous installera au gîte où vous passerez la nuit.

J6 – LE PARC NATIONAL DE L’ANKARANA

La 6ème journée de ce voyage dans le Nord de Madagascar, vous la passerez à contempler ce panorama grandiose de l’Ankarana. La randonnée est assez sportive car elle nécessite 4 à 8 heures de marche. Sa flore et sa faune exceptionnelles font de l’Ankarana l’une des aires protégées de Madagascar.
Plusieurs circuits peuvent y être faits. De la découverte des tsingy, vastes étendues de rochers calcaire sculptés par l’érosion aux grottes des chauve souris aux murs immenses jonchés de nids de chauve souris en passant par le merveilleux Lac vert qui reflète la lumière sur les algues qu’il renferme en fonction de la position du soleil.
Le circuit Tsingy Rary donne, du haut des passerelles en bois suspendues et sécurisées que vous emprunterez , un impressionnant panorama de la plaine de tsingy pigmentés de plantes grasses telles que les pachypodiums. Ce circuit permet aussi de passer par la « perte des rivières », énorme cavité karstique en demi-cercle et d’atteindre plus tard les « tsingy des tourelles ». Sur tout le circuit, le spectacle est tout simplement fabuleux et grandiose, les émotions sont fortes ! Madagascar, île de rêve, trouve ici toute sa signification.
La découverte du parc national d’Ankarana nécessite une endurance physique. Le soir, le retour au gîte n’en sera que plus apprécié.

J7 et J8 – ANKARANA – SAMBAVA – ANTALAHA

7ème jour de voyage sur la côte de la vanille. Départ très tôt le matin pour la ville d’Antalaha, ville d’étape pour la randonnée dans le Parc National Masoala jusqu’à Maroantsetra. Cette fois, la descente sur la côte Est de Madagascar est bel et bien amorcée. Une halte est prévue pour la nuit dans un petit gîte local de Vohémar. Mais avant cette étape, il faut emprunter 168 km de très mauvaise piste et faire 10h de voiture. Située au milieu de paysages grandioses et magnifiques, cette piste a indubitablement des attraits. Le périple sur cette piste creusée par les passages fréquents des camions, comportant des nids de poule ou plutôt d’autruche, n’a pas que des inconvénients. Il peut même être drôle si l’on est de ceux qui voient qu’ un verre à moitié vide, est plutôt à moitié plein…Il permet en tout cas d’être en contact direct avec les réalités malgaches et vous donne l’impression d’être vraiment au bout du monde.
Après une nuit au gîte, à pleins poumons sur Antalaha au deuxième jour de cette randonnée en traversant Sambava, célèbre pour ses plantations de vanille. Le climat pluvieux de Sambava, sa végétation verdoyante vous informeront d’emblée sur les conditions climatiques nécessaires à la culture de cette orchidée qu’est le vanillier.
Votre installation à l’hôtel se fera dès votre arrivée à Antalaha avant que vous n’entrepreniez le petit tour de ville. Antalaha est surtout connu pour son port par lequel transite plus de la moitié de la production vanillère mondiale. Ses maisons reflètent la puissance économique de la ville générée par la vanille car Antalaha, ne l’oublions pas, est la capitale mondiale de la vanille. On y fabrique aussi des pirogues et des boutres selon des procédés traditionnels.
Après cette promenade dans Antalaha, vous reganerez votre hôtel.

J9 – ANTALAHA – CAP EST

La matinée commence par la présentation de l’équipage du trek qui comprend des guides locaux et des porteurs, suivie d’un grand briefing en vue de la randonnée. Le transfert se fait en moto taxi jusqu’au village de Cap Est. Les paysages sont splendides et Cap Est est connu pour la magnificence de ses coraux. En empruntant la piste côtière de l’Est, vous traverserez les plantations de girofle et de vanille et respirerez un parfum d’évasion que seule cette région procure aux visiteurs. Une fois la traversée en bac terminée, vous ferez connaissance avec un hôtel de brousse où vous serez installé pour la nuit.

J10 au J16 – TREK SUR LA PENINSULE DE MASOALA

C’est ici que vos qualités cachées d’aventurier en herbe vont vous servir. La forêt primaire vous tend les bras pour une randonnée de 7 jours. Quelques transferts en pirogue entrecouperont de temps à autre les 6 heures de marche que vous effectuerez du premier au quatrième jour parfois en compagnie d’un soleil de plomb. Mais vivre la nature dans tous ses aspects et pour tous ses aspects, est l’aventure que vous voulez connaître. Et nulle autre place que Madagascar au monde, peut vous l’offrir. L’homme vit dans cette aire en totale symbiose avec la nature. Le vert domine à perte de vue les paysages. Vous vous laisserez parfois surprendre par des villages aux toits de ravinala, l’arbre du voyageur, et qui surgissent de nulle part. Vous rencontrerez des villageois, vivant au rythme du pays, le moramora, la nonchalance et pour lesquels le stress est parfaitement inconnu. Au fil de la balade, vous apprécierez l’ombre rafraîchissante de certains arbres, vous admirerez des forêts de ravinala, l’arbre du voyageur. Au détour d’une piste, vous rencontrerez des lémuriens. Les plantations de vanille prennent parfois la place des forêts…Les plages paradisiaques de sables fin bordées de cocotiers vous invitent à la détente.
Les nuits en bivouac vous permettront de respirer l’air pur de la forêt à pleins poumons.
Le 5ème jour, vous arriverez au village de Masoala. Vous serez installé dans un écolodge pour la nuit.
Le 6ème jour est consacré à la découverte du Cap Masoala et de ses environs. La journée est placée sous le signe de la détente. Au programme, la balade des gens heureux : excursion, promenade, baignade…La nuit se passera toujours en écolodge.
Le 7ème jour, c’est par bateau à moteur que votre transfert pour la ville de Maroantsetra se fera. Une fois à Maroantsetra, direction l’hôtel où vous devez passer la nuit.

J17 et J18 – MAROANTSETRA – SOANIERANA IVONGO

Départ pour Soanierana Ivongo. Le départ se fait en fonction de l’horaire du taxi-brousse 4X4 qui vous conduira sur cette piste. Une autre aventure de 2 jours commence donc sur une piste inoubliable, ponctuée de passages sur plusieurs bacs. Cette aventure se déroule sous fonds de splendides paysages et de végétation luxuriante. Mais le trajet peut se faire aussi en bateau rapide, s’il y a un transfert le jour du départ. Dans ce cas, le voyage se fait souvent de nuit et dure 9 heures.

J19 – SOANIERANA IVONGO – SAINTE MARIE – ILE AUX NATTES

Halte au niveau de la gendarmerie pour un contrôle des passeports avant d’embarquer pour une traversée de 1H40 minutes à destination de Sainte Marie. Le transfert d’une durée moyenne de 20 minutes jusqu’à la pointe Sud de l’Ile, où se situe l’Ile aux aux nattes, se fait soit en taxi, ou en tuctuc nouveau moyen de locomotion en vogue dans de nombreuses localités de Madagascar. Puis, pour être dans le ton des couleurs locales, en pirogue pendant 25 minutes, jusqu’à l’hôtel où vous vous installerez pour passer la nuit.

J20 au J23 – ILE AUX NATTES

Journées de liberté donc à l’Ile aux nattes, où vous pourriez choisir l’activité ou le loisir qui vous enchante : sortie en mer, safari baleine, en fonction de la saison toutefois car le ballet des baleines se passe généralement de juillet à septembre, petit tour de l’île aux nattes en pirogue ou à pied, plongée sous marine, tour de l’Ile Sainte Marie en moto…Le cadre de cette journée- la mer et les plages paradisiaques- comblera vos rêves d’évasion et votre quête de beauté. La limpidité de la mer que viennent parfois strier des vagues, les plages bordées de cocotiers, le sable fin, la rencontre inopinée avec quelques lémuriens juchés sur les arbres, l’abondante végétation qui rafraîchit l’atmosphère…vous rappellent qu’ici encore vous êtes à Madagascar, île de rêve.

J24 – ILE AUX NATTES – SAINTE MARIE

En fin de journée, vous quitterez l’Ile aux nattes, la tête pleine d’images enchanteresses mais bien réelles pour rejoindre Sainte Marie. Ces images habiteront peut-être encore vos rêves, une fois que vous serez bien installés à l’hôtel pour la nuit.

J25 – SAINTE MARIE – TAMATAVE

Selon la marée, au petit matin, vous regagnerez Tamatave ou Toamasina par bateau. Votre traversée de l’île de rêve de Sainte Marie pour rejoindre la Grande Ile se fera avec la compagnie El Condor. Une fois installés à l’hôtel, vous pouvez faire un petit saut au marché « Bazary Be » de Tamatave. Le « Bazary Be » de Tamatave est un pittoresque marché qui s’étale sous un hangar compartimenté où se jouxtent fruits et légumes, produits de l’artisanat, gargotes.Vous plongerez, en visitant ce marché, dans l’ambiance des marchés populaires bruyants et encombrés.

J26 – TAMATAVE – AKANIN’NY NOFY

Après Tamatave, direction Akanin’ny Nofy en bateau. Vous pourriez admirer le canal des Pangalanes et vous imprégner pendant les 4 heures que durera le voyage des images de ce circuit inoubliable qui vous aura mené au pays des lémuriens.
Une fois installés au lodge, pour vous permettre de vous retrouver lors de ce circuit, adapté à votre rythme, on vous donnera quartier libre l’après-midi. Vous apprécierez de passer la nuit dans ce lodge au cœur de la nature.

J27 – AKANIN’NY NOFY

La réserve privée Palmarium est incontournable pour mieux connaître les lémuriens de Madagascar. Pendant 2 heures, vous pourriez observer de plus près, 7 espèces de lémuriens dont l’indri, le propithèque, le macaco…Vous pourriez non seulement vous en approcher mais aussi les toucher dans cette nature peuplée par ailleurs de plusieurs variétés de plantes comme les pachypodium, les orchidées dont la vanille, les plantes carnivores…Vous saisirez alors pleinement la véritable signification de Madagascar, île de rêve…
Vous pouvez profiter de votre après-midi tranquillement car vous passerez une seconde nuit dans le même lodge.

J28 – AKANIN’NY NOFY – ANDASIBE

Jusqu’au village de Manambato, petite halte au programme de notre voyage, le transfert se fait en bateau. La traversée dure 1H30 . Nous continuerons ensuite en voiture jusqu’à Andasibe, note étape suivante, ce qui vous donnera tout loisir pour admirer la nature pendant environ 3h. Une fois que vous serez installé à l’hôtel, on vous présentera une personne clé de cette étape : le guide qui vous conduira dans toutes les visites de nuit et notamment du parc villageois VOI.
Une visite nocturne du parc d’Andasibe est prévue pour ce 28ème jour de votre circuit.
Vous passerez ensuite la nuit à l’hôtel.

J29– ANDASIBE - ANTANANARIVO

Au programme de ce 29ème jour de voyage, la visite du parc villageois VOI, à quelques encablures du Parc National d’Andasibe-Mantadia. Dans cette forêt, perché dans un arbre, vit le Indri-indri, le plus grand des lémuriens. Monogame, le Indri-indri a un sens très poussé de la famille. On peut aussi y rencontrer le brookesia, le plus petit caméléon de Madagascar. Ce caméléon n’est pas arboricole, c’est-à-dire qu’il ne vit pas dans les arbres, mais terrestre et présente un fort mimétisme avec son environnement. Autre particularité de cette forêt : elle abrite le scarabée giraffe, une espèce qu’on ne trouve qu’à Madagascar. Votre guide touristique vous expliquera sûrement que son nom, sans surprise, lui vient de son long cou.
Le petit tour au village d’Andasibe que vous effectuerez ensuite vous permettra d’avoir une idée des modes de vie de la population locale.
Pendant plus d’une heure ensuite, vous découvrirez la réserve Vakôna, l’îlot aux lémuriens où vous rencontrerez d’autres espèces : le fulvus, le lemur bambou, le vari. Ils vous traiteront avec beaucoup d’amitié voire de familiarité en sautant par exemple sur vos épaules. Cette réserve renferme aussi un parc à crocodiles, le « fosa » qui est un prédateur de lémuriens, le boa de Madagascar et des canards sauvages.
Cap ensuite sur la destination finale de ce séjour : Antananarivo.
Le circuit continue tranquillement sur la RN2. Si le trajet dure 3 heures, vous ne verrez pas le temps passer tant la diversité des paysages et la végétation vous captiveront. Ici, la nature a repris tous ses droits. Déjà, les vastes étendues de verdure et de forêts marquent une cassure avec la ville. Les ravinala, arbres du voyageur, se dressent au cœur de la végétation et agitent doucement leurs feuilles disposées en éventail, comme pour vous saluer.

J30 - ANTANANARIVO -PAYS D’ORIGINE

Selon l’horaire du vol prévu pour votre retour dans votre pays de destination, notre chauffeur accompagnateur assurera votre transfert vers l’aéroport. En fonction du temps dont vous pourriez disposer, il se fera un plaisir de faire une halte au marché artisanal situé sur la route de l’aéroport, si voulez emporter avec vous, outre toutes ces images et ces émotions que vous avez vécues dans cette île de rêve, des produits artisanaux malgaches en guise de souvenirs de Madagascar… à offrir et à s’offrir…
FIN DE NOS PRESTATIONS